News - Publié le 06 mars 2019

« L’efficacité, c’est la somme des détails que nous avons optimisés »

photo

Après une première année professionnelle où il supervise le montage et le prototypage d’un accélérateur de particules pour un acteur important dans le domaine de la santé, Philip Andres devient le nouveau responsable du processus d’assemblage de KARL HUGO, à seulement 26 ans.

Master en électromécanique et spécialisation en thermodynamique en poche, Philip a contribué à améliorer le montage de cette machine de 18 tonnes qui produit le liquide de contraste en deux heures seulement. Ce produit détecte les cancers par scanner. « Jamais je n’aurais imaginé faire ça. Aider la science, même indirectement, compte d’autant plus pour moi que ma mère est décédée d’un cancer il y a deux ans. »

Achat de nouveau matériel, création de supports pour l’amélioration de confort des monteurs et des électriciens, optimisation du programme de fraisage, les initiatives ne manquent pas. « J’ai pu présenter mon CV à Bernd et Stephan Hugo. Ils m’ont recontacté deux semaines plus tard pour m’annoncer qu’ils comptaient m’engager. Quelle chance ! »

Originaire de la région, le jeune homme est conquis par son nouveau poste. « Proche de ma famille et de mes amis, je bénéficie d’une qualité de vie exceptionnelle. Je me déplace à vélo ou à pied afin de me rendre au travail ! » Enthousiaste et souriant, il envisage son avenir chez KARL HUGO. « L’ambiance au travail est excellente. De plus, nous bénéficions d’un équipement de pointe. Les dirigeants écoutent et comprennent leur personnel. Ce sont de véritables visionnaires ! »

À Philip à présent d’écrire les plus belles lignes de sa jeune carrière. Sa voie semble déjà toute tracée.